OM : Mandanda et Lopez, zéro crise à Marseille

OM : Mandanda et Lopez, zéro crise à Marseille

Icon Sport

La titularisation de Pau Lopez contre Monaco samedi soir faisait partie des surprises concoctées par Jorge Sampaoli. Si Steve Mandanda n'a pas apprécié, Michel Troin pense que les choses vont rentrer dans l'ordre.

Comme le Paris Saint-Germain avec Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas, l’Olympique de Marseille a décidé d’installer une concurrence au poste de gardien de but en mettant Pau Lopez dans les pattes de Steve Mandanda. Jorge Sampaoli a testé le portier espagnol pour la première fois de la saison ce samedi à Monaco (2-0). « On sait que Mandanda est une légende au club, on sait tout le bien que l'on pense de lui. Ce que l'on veut c'est une rotation avec ces deux gardiens et il faut que tous les joueurs aient du temps de jeu. Il y a beaucoup de matchs. Mettre Pau ce soir n'est pas une surprise pour nous, on savait très bien qu'il allait répondre présent », avait expliqué l’entraîneur argentin après la rencontre. Cette justification n’a pas forcément convaincu Steve Mandanda, surpris et frustré de se retrouver sur le banc au stade Louis II. Mais selon l’ancien entraîneur des gardiens du Stade Rennais, Michel Troin, il n’y a aucune inquiétude à avoir. 

« Leur solidarité n’est pas une légende, il y a un vrai état d’esprit »

Il pense que cette rotation est nécessaire et que le gardien emblématique de l’OM finira par l’accepter. « Mandanda peut être surpris ou déçu, mais il faut savoir que les gardiens forment un groupe à l'intérieur du groupe. Leur solidarité n'est pas une légende, il y a un vrai état d'esprit. Sampaoli a raison de faire jouer Pau Lopez, car lorsqu'il en aura besoin dans un match décisif, il aura besoin de confiance et de la confiance de ses partenaires pour être performant », a estimé Michel Troin dans des propos accordés au Phocéen. Jorge Sampaoli va faire face à un choix cornélien. L’enchaînement des matchs de Ligue 1 et d’Europa League pourraient l’aider, avec une alternance possible où chaque gardien aurait sa compétition.