OM : Malgré le pauvre effectif, Sampaoli accepte le défi

OM : Malgré le pauvre effectif, Sampaoli accepte le défi

Icon Sport

Au terme d’un mercato très animé, Jorge Sampaoli a vu les recrues défiler dans son vestiaire. Mais l’entraîneur de l’Olympique de Marseille en attendait encore un peu plus. Ce qui explique sa déception affichée ce vendredi en conférence de presse.

Les avis sont unanimes, l’Olympique de Marseille vient de réaliser un mercato pertinent. Rien à voir avec les précédentes fenêtres de transferts durant lesquelles le club phocéen tardait à bouger. Et finissait parfois par commettre de grosses erreurs. Cette fois, les nombreuses recrues sont de qualité et apportent déjà un plus à l’équipe de Jorge Sampaoli. On pourrait donc pardonner le président Pablo Longoria pour son échec dans la recherche d'un attaquant. Mais c’est mal connaître l’entraîneur argentin qui s’est plaint face aux médias.

« On va faire avec »

« Il y a toujours la position de l'entraîneur qui veut l'idéal pour l'équipe et la situation réelle du club qui est qu'on n'a pas pu compléter l'effectif entièrement, a regretté le technicien. Ce sont des choses qu'il faut comprendre, accepter et il faut travailler avec les joueurs à disposition. On voulait un attaquant supplémentaire et on ne savait pas ce qu'allait faire le club avec Kamara qui n'a plus qu'un an de contrat, comme pour le départ de Caleta-Car. On a deux compétitions à jouer, plus la Coupe de France et on n'a pas une quantité globale de joueurs importante, mais c'est ainsi et on va faire avec. »

Retour imminent pour Milik

Pas sûr que ses homologues de Ligue 1 le plaignent. En tout cas, Jorge Sampaoli, qui avait reconnu un intérêt pour le néo-Niçois Andy Delort, devra se contenter des alternatives Bamba Dieng et Dimitri Payet en faux numéro 9. Puis le retour imminent du titulaire Arkadiusz Milik lui offrira une solution supplémentaire. « Je suis très optimiste pour Milik, a confié le coach. Lundi, il va s'entraîner avec le groupe. Nous avons beaucoup de chance, c'est un grand professionnel. Nous allons voir à partir de lundi s'il peut postuler pour le match contre Rennes (le 19 septembre). » Rappelons que le Polonais s’était blessé à un genou en fin de saison dernière.