OM : Lopez le nouveau Amavi, Villas-Boas se fâche

OM : Lopez le nouveau Amavi, Villas-Boas se fâche

Photo Icon Sport

Alors que l’Olympique de Marseille enchaîne les bons résultats ces dernières semaines, certains joueurs restent à la traîne derrière les titulaires indiscutables d’André Villas-Boas.

Le club phocéen est invaincu depuis treize matchs toutes compétitions confondues. Depuis l'élimination en Coupe de la Ligue face à Monaco à la fin du mois d'octobre, l’OM n’a donc plus goûté à la défaite. Durant cette période faste, l’entraîneur portugais n’a pas dérogé à son 4-3-3. Si la formation a quelque peu changé en fonction des blessures et des suspensions, l’équipe-type d’AVB n’a pas vraiment évolué. Dans l’entrejeu, les deux relayeurs inamovibles sont Rongier et Sanson. Ce qui ne fait pas vraiment les affaires de Maxime Lopez. Cantonné à un rôle de remplaçant au milieu de terrain, le joueur de 22 ans est clairement en train de décevoir, alors que les supporters marseillais plaçaient beaucoup d’espoirs en lui à ses débuts. Dans le dur lorsqu’il joue, avec 21 petits matchs au compteur, l'international français se retrouve actuellement sous le feu des critiques.

De quoi agacer Villas-Boas. « Lopez, il n’a jamais baissé les bras. Il a travaillé. Sa forme, c’est une réussite personnelle de sa part. Il a eu la patience d’attendre une opportunité et il l’a prise. Caleta-Car était critiqué, comme Amavi. Aujourd'hui, c’est Maxime Lopez. Quand il reviendra bien ce sera au tour de Benedetto. C’est comme s’il fallait toujours chercher à tirer sur un joueur de l’équipe. On cherche toujours quelqu’un à critiquer… », a balancé, en conférence de presse, le coach portugais, qui estime donc que les journalistes ne l’aident pas vraiment dans sa quête de Ligue des Champions.