OM : Longoria a convaincu Ounas, pas Naples

OM : Longoria a convaincu Ounas, pas Naples

Icon Sport

À la recherche de plusieurs attaquants d’ici à la fermeture du mercato estival, l’Olympique de Marseille continue de plancher sur le dossier Adam Ounas.

Jeudi, en conférence de presse avant le match de l’OM contre l’ASSE, prévu samedi, Jorge Sampaoli a encore demandé des renforts à son président : « Il nous manque quatre ou cinq options, pour être bon sur les deux tableaux. Il y a cette pandémie et pas autant d'argent que précédemment. On veut 20 joueurs et trois gardiens. On travaille pour former cet effectif. Ça prend du temps, on pensait le faire avant le début de la L1, mais on n'a pas pu et on a une concurrence sur le marché aussi ». Sur les postes réclamés par l’entraîneur argentin, deux trous sont encore à boucher en attaque. Sachant que l’OM doit toujours compenser les départs de Dario Benedetto, prêté à Elche, et de Nemanja Radonjic, parti au Benfica.

Ça négocie dur pour Adam Ounas

Pour cela, Pablo Longoria a plusieurs idées en tête. Si la piste menant à Andy Delort (MHSC) semble la plus chaude pour le poste d’avant-centre, c’est bien Adam Ounas qui est pisté sur le côté droit. Mais les négociations avec Naples sont toujours aussi tendues. Puisque selon les informations du journal italien Il Mattino, le club de Série A veut toujours récupérer 15 millions d’euros pour son international algérien, que ce soit dans le cadre d’un transfert sec ou d’un prêt avec une obligation d’achat. Alors que dans le même temps, l’OM ne propose pour l’instant qu’un prêt payant. Quoi qu’il en soit, Ounas a envie de rejoindre Marseille avant le 31 août prochain, et Longoria fera son maximum pour le faire venir. Passé par Bordeaux ou Nice, le joueur de 24 ans s’offrirait une belle porte de sortie à l’OM, et Marseille récupérerait ainsi un ailier collant parfaitement à la philosophie de Sampaoli. Un bonus à valider avant mardi minuit.