OM : Les soldes cartonnent, Mitroglou fait une touche

OM : Les soldes cartonnent, Mitroglou fait une touche

Icon Sport

Avec l’arrivée d’Arkadiusz Milik, un véritable embouteillage va avoir lieu sur le poste d’avant-centre au sein de l’Olympique de Marseille.

Arrivé ce jeudi à Marseille, Arkadiusz Milik est le nouveau « grand attaquant » du club phocéen. Après avoir passé sa visite médicale, l’international polonais s’est engagé dans le cadre d’un prêt avec une option d’achat de huit millions d’euros, plus quatre millions de bonus. Une bonne nouvelle pour André Villas-Boas, qui rêvait du buteur napolitain pour renforcer son attaque. Mais derrière Milik, les autres attaquants olympiens vont faire la grimace. À commencer par Dario Benedetto ou Valère Germain. Et Kostas Mitroglou ?

Mis de côté par l’entraîneur portugais depuis le début de la saison, l'international grec est à six mois de la fin de son contrat. Mais le joueur de 32 ans ne veut plus attendre, et il veut quitter Marseille dès que possible afin de retrouver du temps de jeu dans un autre club européen. D’après Sportime, Mitroglou pourrait retourner dans son pays cet hiver. En effet, l’Aris s’intéresse de près à l’ancien attaquant de Benfica. Pour rejoindre le quatrième de Super League, l'international grec est prêt à baisser son salaire, surtout qu’il devrait récupérer une place de titulaire en l’espace de quelques semaines à Thessalonique. Une opportunité qu’il ne veut pas rater, et c’est donc pour cette raison que Mitroglou cherche à trouver un terrain d’entente avec l’OM pour une résiliation de contrat. Si son attaquant trouve vraiment chaussure à son pied, Marseille ne devrait pas hésiter à lâcher Mitroglou, compte tenu du fait que l’OM ferait une économie salariale de plus d’un million d’euros en se délestant de Mitro. Affaire à suivre...