OM : Le gouvernement écœuré, Marseille fait honte à la France

OM : Le gouvernement écœuré, Marseille fait honte à la France

Icon Sport

Samedi après-midi, de très graves incidents ont éclaté au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus de Marseille.

A cinq heures du match initialement programmé entre l’OM et le Stade Rennais, les supporters ont pris d’assaut le centre d’entraînement des joueurs olympiens. Ce qui était de base une manifestation a totalement dégénéré, le bâtiment sportif ayant été caillassé. Au lendemain de cette attaque barbare, les joueurs d’André Villas-Boas, qui se sont entraînés à 10h30, sont sous le choc, tout autant que les salariés administratifs du club. Sans surprise, ces incidents font réagir à tous les étages de la société… jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Interrogé sur BFM TV, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a qualifié de « voyous » les fauteurs de trouble s’étant incrustés au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus samedi après-midi.

« Ce sont des images absolument scandaleuses. Ce ne sont pas des supporters qu’on voit. Ce sont des pratiques de voyous. On ne peut pas se livrer, pour quelle que raison que ce soit, à ce type d’agissement. Parce que ce sont les lois de notre pays. On ne peut pas accepter ces images dans la République. C’est aussi l’image de la France. Quand on parle de football et de grands clubs, c’est aussi l’image de la France que l’on renvoie à l’étrange. Je peux vous dire que tout est fait pour identifier et appréhender ceux qui sont responsables de cette situation » a lâché Gabriel Attal, très présent dans les médias ces derniers jours afin de faire le point sur l’épidémie, et qui a cette fois été questionné sur un sujet totalement différent. Un soutien de plus pour Jacques-Henri Eyraud, plus défendu que jamais après les incidents de samedi après-midi à Marseille…