OM : Le club racheté, Amavi vide son sac

OM : Le club racheté, Amavi vide son sac

Photo Icon Sport

Si Frank McCourt et surtout Jacques-Henri Eyraud essayent de travailler sur les affaires courantes, impossible à Marseille de ne pas entendre parler du projet de rachat du club.

Le personnage local Mourad Boudjellal est persuadé d’être le futur président de l’OM, grâce à l’investissement de l’homme d’affaire Mohamed Ajroudi, malgré des soubresauts dans tous les sens, et ce quasiment chaque jour. De quoi bouleverser le visage du club, et donc de l’équipe, si jamais le changement de direction devait intervenir. Comment les joueurs vivent donc cette période forcément particulière ? Le mieux du monde selon Jordan Amavi, qui n’est pourtant pas un pur Marseillais puisqu’il est né à Toulon, mais sait très bien que tout devient vite fou à l’OM, et qu’il faut donc prendre énormément de recul avec cette actualité qui part dans tous les sens.

« C’est Marseille ! Encore une fois, même quand ça va, il se passe toujours quelque chose. Mais nous on se concentre sur la saison, on ne calcule pas trop, on est dans notre cocon, on pense au groupe, on continuera d’avancer, ça ne changera rien à nos objectifs », a confié le latéral gauche dans les colonnes de La Provence. Entre l’effectif « limite » actuellement pour disputer la Ligue des Champions, les demandes de vente de joueurs pour coller aux impératifs financiers d’un côté, et les montants fous évoqués pour le rachat du club, il y a pourtant de quoi perdre la tête.