OM : Le clash La Provence/Villas-Boas se poursuit

OM : Le clash La Provence/Villas-Boas se poursuit

Photo Icon Sport

Vexé par un article sur sa faible efficacité en Ligue des Champions dans sa carrière, André Villas-Boas avait dégommé en conférence de presse le journaliste de La Provence après la défaite de l’OM face à Manchester City.

Il faut dire que l’article en question dénonçait surtout les erreurs de l’entraineur portugais en Coupe d’Europe pendant sa carrière. « Toi tu dois être content cela te permet d’ajouter encore plus de stats à ton article. Tu n’as par contre pas écrit toutes les stats que l’on a mon staff et moi en Ligue 1 avec l’OM. Tu as même été capable de faire sortir des choses du Zénith comme si tu étais un connaisseur du Zénith(…) Maintenant je parle et tu écoutes, si tu ne veux pas écouter tu peux t’en aller…Et comme tu es devenu un expert du Zénith tu peux aller regarder sur leur site pour voir ce qu’ils disent de moi, comme l’homme des records du club. Mais bon tu dois être content car tu peux rajouter une défaite pour tes prochains articles sur l’OM », avait balancé André Villas-Boas qui s’estimait victime d’un procès à charge basé uniquement sur les performances en Ligue des Champions.

Une attaque qui lui a valu une réponse acide de la part d’Alexandre Jacquin, journaliste sportif au sein du quotidien régional, lequel a tenu à défendre son collègue, quitte à provoquer André Villas-Boas au passage. « Son président devrait lui conseiller de prendre une tisane. Ce n’est pas moi, c’est l’un de mes confrères au journal. Il a écrit un papier totalement juste et pertinent, dans lequel il dresse le bilan de Villas-Boas en C1. L’objet de l’article est la Ligue des Champions, pas la Ligue 1… Enfin, il n’y a que la vérité qui fâche », a balancé Alexandre Jacquin, surpris de voir le Portugais répondre et montrer sans concession son agacement sur un article qu’il juge très clairement à charge.