OM : Le clash de Sampaoli, une conséquence renversante

OM : Le clash de Sampaoli, une conséquence renversante

Icon Sport

Le peuple marseillais compte bien vivre une grosse saison malgré le mercato mou et le départ de Sampaoli. Les places s'arrachent au Vélodrome. 

Le jour de la reprise ou presque, Jorge Sampaoli a annoncé à son président Pablo Longoria qu’il ne souhaitait plus continuer son aventure à l’OM. Un an et demi après son arrivée, l’entraineur argentin a estimé que le club provençal ne faisait pas les efforts nécessaires pour bien figurer en Ligue des Champions la saison prochaine. Même si Sampaoli avait laissé transparaitre quelques indices ces dernières semaines, cette décision a glacé le sang des suiveurs de l’Olympique de Marseille. Mais visiblement, la confiance en Longoria est toujours aussi totale, et malgré les réticences liées au profil d’Igor Tudor, qui est loin d’être un grand nom européen ou un connaisseur du football français, l’engouement est toujours là. 

Réponse dimanche !

C’est ce que l’OM est en train de constater en ce mois de juillet. Si la ferveur est particulièrement habituelle dans le sud de la France, les retours sur les abonnements épatent même au sein du club olympien. Malgré le mercato très timide et le clash avec Jorge Sampaoli, la perspective d’un retour en Ligue des Champions et l’ambiance retrouvée au Vélodrome la saison passée après les épisodes du Covid, ont provoqué un engouement qui pourrait être sans précédent. En effet, La Provence se penche sur les abonnements en cours, et les 41.000 premiers sésames ont trouvé preneurs. L’OM a remis en vente cette semaine 3000 abonnements supplémentaires dans les tribunes Ganay et Jean-Bouin. La moitié de ce quota est déjà parti en quelques heures et tout devrait s’écouler d’ici la fin de la vente, ce dimanche. Le quotidien régional précise que le record de vente d’abonnements, qui date de 2003-2004 tout de même, pourrait être battu en fin de semaine. Une splendide marque de confiance de la part des supporters, persuadés que la saison sera belle à Marseille. En tout cas, l’ambiance sera chaude et la Vélodrome sera bien garni, c’est une certitude désormais.