OM : Le cas Milik plus compliqué que prévu

OM : Le cas Milik plus compliqué que prévu

De retour à la Commanderie en début de semaine, Arkadiusz Milik a encore un long chemin à parcourir avant de reprendre la compétition. L’attaquant de l’Olympique de Marseille, en convalescence après sa blessure à un genou la saison dernière, voit sa durée d’indisponibilité s’allonger.

L’Olympique de Marseille devra composer sans Arkadiusz Milik pour encore quelques semaines. Bien que revenu à la Commanderie mardi, l’attaquant prêté par Naples se contente de séances individuelles. Et le Polonais n’est visiblement pas près de s’entraîner avec ses coéquipiers si l’on en croit Jorge Sampaoli. Interrogé sur l’état de son buteur, l’entraîneur argentin a indiqué que le staff médical avait repoussé la date de son retour à la compétition. « Pour Arkadiusz Milik, il y a au moins un mois et demi pour retrouver le groupe. Cela a été plus long que prévu », a annoncé le technicien en conférence de presse.

Qui pour remplacer Milik ?

Selon le délai évoqué, l’avant-centre de 27 ans pourrait revenir lors de la sixième journée, lorsque l’Olympique de Marseille recevra le Stade Rennais le week-end du 19 septembre, ou pour la septième journée au moment du déplacement à Angers moins d’une semaine plus tard. Autant dire qu’après une si longue absence, ainsi qu’une préparation forcément perturbée, Arkadiusz Milik aura besoin de temps pour retrouver ses sensations et le onze de départ de Jorge Sampaoli.

Rappelons que l’international polonais n’a plus joué depuis cette fameuse 38e journée de Ligue 1 lorsqu’il s’était blessé à un genou face à Metz. Puis le Marseillais avait préféré déclarer forfait pour l’Euro en espérant revenir à temps pour la reprise de la saison, sans succès. Peut-être l’occasion pour Dario Benedetto de débuter l’exercice en pointe. A moins que le président Pablo Longoria parvienne à le pousser vers la sortie rapidement. Dans ce cas, le jeune Sénégalais Bamba Dieng aurait une carte à jouer en attendant l'arrivée éventuelle d'une recrue.