OM : Le Barça écarte Marseille de la piste Coutinho

OM : Le Barça écarte Marseille de la piste Coutinho

Icon Sport

Malgré quelques rumeurs persistantes, Philippe Coutinho ne devrait pas signer à l’Olympique de Marseille cet été. Le milieu offensif du FC Barcelone possède un salaire incompatible avec les finances olympiennes. A tel point que le Barça considère que le club phocéen n’est pas dans la course pour le Brésilien.

Sauf improbable revirement de situation, Philippe Coutinho ne portera pas le maillot de l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Des rumeurs persistantes continuent d’annoncer un possible prêt du milieu offensif du FC Barcelone. Mais il est clair que le cinquième de Ligue 1 n’a absolument pas les moyens de s’offrir le Blaugrana, ne serait-ce que pour une seule saison. Une tendance confirmée par Mundo Deportivo, qui affirme que le club phocéen est quasiment écarté de ce dossier.

L’OM n’est pas pris au sérieux

Sans surprise, le Barça considère que l’Olympique de Marseille, malgré un intérêt qui pourrait être réel, n’est pas un prétendant sérieux. Il faut dire que les Catalans doivent impérativement baisser leur masse salariale pour respecter le plafond imposé par la Liga, sous peine de ne pas pouvoir homologuer les contrats de Lionel Messi et des recrues. Le FC Barcelone n’a donc aucun intérêt à prêter Philippe Coutinho en prenant en charge une grosse partie de son imposant salaire. C’est pourquoi le Barça s’attarde davantage sur les clubs intéressés en Angleterre, où l’ancien joueur de Liverpool a encore une certaine cote.

En effet, le Brésilien serait en contact avec plusieurs pensionnaires de Premier League capables de soulager les finances barcelonaises. Il n’y a cependant rien de concret, pas même avec le Milan AC, le seul courtisan jugé crédible en dehors de l'Angleterre. Du coup, le FC Barcelone va tenter d’exposer Philippe Coutinho lors des matchs amicaux, et peut-être même en début de saison, afin d’attirer les clubs au mercato. Et qui sait, le flop pourrait finir par taper dans l’oeil d’un recruteur mieux armé que Pablo Longoria sur le plan financier.