OM : La terrible info, une catastrophe attend l'OM

OM : La terrible info, une catastrophe attend l'OM

Photo Icon Sport

Même si le football manque cruellement aux supporters de l’OM comme à ceux des autres clubs, les fans marseillais ont eu un beau lot de consolation en apprenant ce jeudi que leur club avait validé son billet pour la prochaine Ligue des Champions.

C’était déjà très bien parti sur le terrain, mais la situation sanitaire et la crise qui s’en suit ont provoqué un arrêt définitif du championnat. Résultat, l’OM termine deuxième de Ligue 1 et revient en Ligue des Champions. Une performance à saluer tant ce n’était pas gagné quand André Villas-Boas a pris les commandes de l’équipe sur le champ de ruine laissé par Rudi Garcia. Les dirigeants ont désormais plusieurs semaines pour se préparer à la saison prochaine, qui ne débutera pas avant le mois d’août. L’OM pourrait en théorie se construire une belle équipe en vue de la Ligue des Champions, en consolidant ses trouvailles (Alvaro, Rongier, Benedetto), en gardant ses cadres (Thauvin, Mandanda, Payet) et en éloignant les clubs européens de ses joueurs les plus suivis (Kamara, Sanson, Sarr, Caleta-Car).

Mais dans la foulée de cette bonne nouvelle, l’insider Omunitedom, qui avait notamment annoncé plusieurs transferts ensuite confirmés comme ceux de Benedetto, Ocampos ou Njié l’été dernier, a douché tout le monde. Il s’est en effet montré sans pitié sur le visage de l’OM pour cet été, et ce sera la grande braderie pour tenter de sauver les meubles sur le plan financier. « Je signale quand même que l’argent des ventes du mercato d’été servira  à combler le déficit du club qui dépasse les 100 millions d’euros ! Le club va miser sur des prêts, des joueurs libres, des jeunes du club, pour étoffer le groupe pro. Tout le monde est à vendre », a balancé l’informateur dans un discours extrêmement pessimiste et qui n’augure rien de bon pour la saison prochaine. Avec ce message, les clubs européens ne devraient pas hésiter une seconde à tenter leur chance dans les prochains mois, tandis que l’OM peut déjà exclure un recrutement d’ampleur. Sans oublier que le club provençal est toujours surveillé chaudement par l’UEFA et peut craindre une exclusion des Coupes d’Europe en raison de son déficit, qui n’est pas directement lié à la crise sanitaire et économique actuelle.