OM : La C1 sans renfort, il aide Villas-Boas à faire ses valises

OM : La C1 sans renfort, il aide Villas-Boas à faire ses valises

Photo Icon Sport

En désaccord avec sa direction, André Villas-Boas n’exclut pas de quitter l’Olympique de Marseille l’été prochain. A sa place, Nabil Djellit n’hésiterait pas une seule seconde.

Réputé pour son franc-parler, André Villas-Boas a quand même surpris tout le monde pendant sa conférence de presse mercredi. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille, agacé par le recrutement de Paul Aldridge, venu pour faciliter des départs vers la Premier League, constate que son président Jacques-Henri Eyraud agit dans son dos. Et au passage, cette arrivée confirme que le club phocéen privilégie l’équilibre financier à l’aspect sportif, alors que l’actuel deuxième de Ligue 1 a toutes les chances de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Reste à savoir dans quel état sera l’effectif dans quelques mois.

Pour Nabil Djellit, le groupe sera forcément affaibli, ce qui ne pourra qu’inciter le Portugais à faire ses valises. « Si je me mets à la place de Villas-Boas, l'été prochain, je ne reste pas, a conseillé le journaliste sur la chaîne L’Equipe. Déjà, on sait que c'est quelqu'un d'atypique et d'imprévisible. Ensuite, il n'y a pas d'argent à l'OM. Il devra vendre. Il arrive à tirer la quintessence de son groupe, mais l'année prochaine s'il y a la Ligue des Champions, il faudra améliorer significativement l'équipe et recruter des joueurs forts à toutes les lignes. Il a plus de risques à continuer avec l'OM. S'il s'arrête en qualifiant l'OM en Ligue des Champions, il part comme un héros. » Ce n’est évidemment pas le souhait d’AVB, dont les déclarations servent à mettre la pression sur le club.