OM : L'offre tombe, Kamara mis sous pression

OM : L'offre tombe, Kamara mis sous pression

Réellement poussé dehors pendant tout l’été, Boubacar Kamara a vu l’OM baisser ses ambitions financières pour se défaire de lui.

De 25 millions d’euros, la demande est passée à 15 millions, et un prêt payant de 2,5 millions d’euros a même été proposé à Newcastle et Wolverhampton le dernier jour du mercato. L’OM n’a pas trouvé preneur, et le joueur n’était pas spécialement désireux de se retrouver dans des clubs de milieux de tableau de Premier League. Forcément, dans un an, avec son statut de joueur libre, il espère avoir d’autres offres, surtout s’il réussit une belle saison comme il semble être parti pour. De son côté, Pablo Longoria ne l’entend pas de cette oreille, et il se bouge pour essayer de contrer cette probabilité de plus en plus élevée que Kamara file sans rapporter le moindre centime. Ainsi, le président marseillais vient d’effectuer une offre pour une prolongation de deux ans, soit jusqu’en juin 2024, révèle L'Equipe. 

Pas de réponse de Kamara

L’entourage de Kamara a bien reçu l’offre mais n’y a pas répondu pour le moment. Les derniers échanges à la fin du mercato étaient assez peu cordiaux, et l’OM espère que le temps aura permis à tout le monde de se calmer, pour un accord qui arrangerait bien évidement beaucoup plus le club phocéen, que le milieu de terrain. A 21 ans, il a encore l’avenir devant lui, et avait fait savoir il y a quelques temps qu’il ne voulait pas quitter l’OM sans apporter sa part pour remercier son club formateur. Il va être temps de passer de la parole aux actes, même si le clan Kamara craint de se retrouver dans une situation similaire dans un an s’il venait à prolonger. En tout cas, cela demeure une bonne nouvelle sur le plan sportif, puisque Jorge Sampaoli, qui avait demandé le recrutement de Matteo Guendouzi pour compenser le futur départ de Kamara, compte bien utiliser le minot cette saison, surtout vue la forme qu’il affiche.