OM : Kamara n'a pas du tout aimé l'attitude de Longoria

OM : Kamara n'a pas du tout aimé l'attitude de Longoria

L'Olympique de Marseille était prêt à tout pour vendre un ou des joueurs au dernier jour du mercato. Et du côté de Boubacar Kamara on n'a pas apprécié que Pablo Longoria soit aussi déterminé à accepter une offre.

Même si l’OM a finalement obtenu la validation du contrat d’Amine Harit après avoir présenté un dossier au millimètre à la DNCG, du côté de Pablo Longoria on a probablement eu quelques sueurs froides. Car si le président de l’Olympique de Marseille a redonné le sourire aux supporters en recrutant 10 joueurs, au niveau des ventes il s’est clairement raté. Dans les derniers jours du marché des transferts, le patron du club phocéen a tout tenté pour trouver des portes de sortie pour Dunje Caleta-Car et Boubacar Kamara, mais finalement aucun des deux n’est parti de la Commanderie. Et pour le minot de l’OM cela est devenu problématique comme l’explique La Provence. En fin de contrat, le milieu de terrain était estimé à 40 millions d’euros par Pablo Longoria, mais même à 25 millions d’euros l’Olympique de Marseille n’a pas eu d’offre.

Longoria prêt à tout pour vendre Kamara, il n'a pas aimé

Dans le deadline day du mercato, Newcastle et Wolverhampton avaient adressé une offre de prêt payant avec une option d’achat de 15 millions d’euros, et le président de l’OM était d’accord pour céder Boubacar Kamara dans ses conditions. Si Pablo Longoria était disposé à vendre sa pépite, Kamara n’a lui pas accepté de s’engager en Premier League, du moins avec ces clubs. Et le quotidien régional affirme que de du côté du joueur marseillais, on n’a pas apprécié cette séquence. « Bouba et son entourage ont mal vécu l’épisode », précise Alexandre Jacquin, qui explique que « les offres anglaises ne correspondaient ni à sa valeur, ni à ses souhaits ». Boubacar Kamara est donc toujours à la disposition de Jorge Sampaoli, ce dont ce dernier se réjouit, mais il n’a toujours pas prolongé même si des discussions devraient reprendre. Reste à savoir si le 31 août 2021 ne marquera pas négativement ces discussions.