OM : Kamara à l’AC Milan, un deal dans le dos ?

OM : Kamara à l’AC Milan, un deal dans le dos ?

Icon Sport

A un an du terme de son contrat, Boubacar Kamara n’a pas pu quitter l’Olympique de Marseille l’été dernier. Pablo Longoria a en effet repoussé les offensives de l’AC Milan, qui attend désormais son heure.

L’OM avait besoin de liquidités lors du dernier mercato estival et Boubacar Kamara avait l’une des plus grosses valeurs marchandes de l’effectif, alors même que son contrat arrive à son terme en juin 2022. Afin d’éviter de le laisser partir libre, la tendance penchait pour un départ de l’international espoir français. Il faisait partie des joueurs potentiellement transférables, mais à un certain prix. L’AC Milan, intéressé depuis plusieurs saisons, a tenté de le recruter. Tutto Mercato Web confirme qu’une offre a été transmise à l’OM il y a quelques semaines. Mais Pablo Longoria n’a rien voulu savoir : à moins de 20 ME, Boubacar Kamara ne quitterait pas l’OM. Une proposition de ce niveau n’a jamais été posée sur son bureau. Le Marseillais de naissance a entamé une cinquième saison déjà dans l’effectif professionnel, à seulement 21 ans. L’AC Milan n’a en revanche pas dit son dernier mot.

L’AC Milan veut boucler sa signature début 2022

Toujours selon les informations du même média italien, l’intérêt de l’AC Milan reste le même. Les Rossoneri vont revenir à la charge dès début 2022, l’objectif étant de lui faire signer un pré-contrat. Tuttosport révélait même il y a quelques jours que le milieu défensif de l’OM avait été choisi pour compenser le probable départ de Franck Kessié au PSG. La Juventus garde également un œil sur le joueur formé à l’OM. Dans ce contexte, Pablo Longoria va devoir se montrer particulièrement convaincant pour prolonger Boubacar Kamara, et de ce fait, ne pas le laisser partir libre. Surtout qu’il montre depuis le début de saison à quel point il est indispensable pour l’équipe de Jorge Sampaoli. L’OM n’a remporté qu’un seul de ses 19 derniers matchs disputés en compétition officielle sans lui. Marseille joue gros sur ce dossier.