OM : Has-Been Project, La Provence dynamite « les Invendables »

OM : Has-Been Project, La Provence dynamite « les Invendables »

Photo Icon Sport

La saison 2018-2019 a laissé KO les supporters de l'Olympique de Marseille, ces derniers étant clairement dépités par les résultats d'une équipe dont on attendait mieux un an après le formidable parcours en Europa League. Mais les faits sont là, et après le départ de Rudi Garcia, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud doivent revoir leur copie et leurs ambitions. Cependant, les choses pourraient être plus compliquées que cela pour les dirigeants de l'OM au mercato, le club phocéen ayant un effectif où certains joueurs ont perdu énormément de valeur, mais ont toujours un salaire royal.

Et ce lundi, La Provence dresse un portrait assez musclé de ceux que le quotidien régional appelle Les Invendables, à savoir Steve Mandanda, Dimitri Payet, Kevin Strootman, Adil Rami, Grégory Sertic et Kostas Mitroglou. « En misant sur des anciennes gloires sur le déclin, dès janvier 2017, l’OM de Jacques-Henri Eyraud a fait le choix du court terme. Pari perdu, malgré une épopée européenne 2018 qui restera dans les annales. Que faire, désormais, de tous ces joueurs rémunérés à prix d’or ? Obsolète, vétuste, périmée, cette grosse portion de l’effectif olympien n’intéresse plus grand monde. Le hic, c’est qu’elle représente une grande part de la masse salariale, à l’heure où les dirigeants de la maison bleue et blanche sont surveillés par les gendarmes financiers du football français et européen. Pire : ces trentenaires dépassés (Kevin Strootman n’a que 29 ans mais paraît en avoir 35 lorsqu’il est sur le terrain) ont tous déclaré, les uns après les autres, qu’ils entendaient rester à Marseille la saison prochaine histoire de prendre leur revanche. Le Has-been Project est-il en marche ? S’ils veulent relancer la machine, les membres de l’état-major phocéen devront impérativement dégraisser le mammouth... Mais est-ce possible ? », balance, sans pitié mais plutôt réaliste, Alexandre Jacquin.