OM : Griezmann à Marseille, l'Espagne confirme

OM : Griezmann à Marseille, l'Espagne confirme

Icon Sport

Les dirigeants de l'OM ont fini par calmer la rumeur qui envoyait Cristiano Ronaldo au Vélodrome, Marseille ne voulant même pas se positionner sur CR7. Mais désormais, c'est le nom d'Antoine Griezmann qui circule.

Le hashtag #RonaldOM étant désormais rangé au placard, la pression mise par les supporters et quelques anciens joueurs sur Pablo Longoria n’ayant servi à rien, la fin du mercato s’annonçait plutôt calme du côté de la Commanderie où 11 joueurs sont arrivés durant l’été, mais bien peu sont partis contre des millions d’euros. Cependant, la température a subitement remonté depuis quelques heures puisqu’à quatre jours de la fin du mercato estival, c’est la piste qui envoie Antoine Griezmann à l’Olympique de Marseille qui refait subitement surface. Ce n’est pas un secret, le champion du monde 2018 apprécie l’OM. Et on le sait aussi, depuis son départ de l’Atlético Madrid au FC Barcelone, puis son retour l’été dernier chez les Colchoneros, Griezmann n’est plus le même joueur, l’attaquant semblant avoir subitement perdu ses repères. Tandis que Diego Simeone répète qu’il a toujours confiance dans son attaquant français, le deal signé l’été dernier avec le Barça laisse planer le doute sur l’avenir du buteur. Et c’est là que l’OM entre dans la danse, quelques heures après une première flèche lancée par Mohamed Henni.

Griezmann pense à l'OM pour se relancer

Le nom d’Antoine Griezmann a souvent été associé à l’Olympique de Marseille dans le passé, mais jamais cela ne s’est concrétisé. Et si cette fois c’était la bonne ? Car après un message de Mohamed Henni, qui s'est régulièrement planté dans ses annonces, il a fallu un seul tweet signé Hugo Scoccia pour enflammer les supporters marseillais. Connu pour dans le passé avoir été l’un des premiers à évoquer la venue d’Andoni Zubizarreta à l’OM, ou le retour de Dimitri Payet. « Griezmann songe sérieusement à aller à l’OM », a lancé le journaliste et écrivain espagnol, qui a remis tout le monde en alerte du côté du Vélodrome.

Bien évidemment, après l'ouragan Cristiano Ronaldo, la possibilité de voir Antoine Griezmann rejoindre le club phocéen est prise avec des pincettes, notamment parce qu'il faudrait que le FC Barcelone accepte de laisse partir encore une fois sous forme de prêt son attaquant tricolore, ce qui semble peu probable, voire même impossible. Mais à quelques encablures de la fin du marché des transferts, et connaissant les bonnes relations entre Pablo Longoria et les dirigeants du Barça, pourquoi pas.