OM : Gerson, Guendouzi, Coquelin, Adli, c’est le feu

OM : Gerson, Guendouzi, Coquelin, Adli, c’est le feu

Pablo Longoria a visiblement trouvé une mine d’or sous ses pieds. Le président de l’OM multiplie les offres et va très rapidement annoncer les premières recrues.

Connu pour sa grande connaissance du marché des transferts et son désir d’activer de nombreuses pistes en même temps, Pablo Longoria est sur tous les fronts. Son travail va être très prochainement récompensé, puisque les discussions se finalisent dans plusieurs dossiers. Voilà qui promet un été musclé, alors que le mois de juin vient simplement de débuter. La presse brésilienne est unanime, le transfert de Gerson se finalise. Pour un montant de 25 ME et 5 ME de bonus. Le journal O Dia dévoile même le détail des bonus, qui seront activés selon quatre critères : le nombre de matchs du joueur, la qualification de l’OM en Ligue des Champions ou un éventuel titre de champion de France, et un appel de Gerson en sélection brésilienne. Si tous les bonus étaient activés, cela ferait du Brésilien le joueur le plus cher de l’histoire de l’Olympique de Marseille, devant Dimitri Payet. 

Cet énorme investissement ne freine pourtant pas les autres acquisitions. Désireux de renforcer son milieu de terrain, le club phocéen avance sur Mattéo Guendouzi. Le Français est déjà d’accord avec l’OM, et selon La Provence, les négociations ont bien avancé avec Arsenal, toujours pour un montant supérieur à 10 ME. L’accord n’a pas été trouvé, mais le transfert va se faire, assure même le quotidien régional. Et s’il devait y avoir un hic, Pablo Longoria a tout prévu, puisqu’il est en contacts avec Villarreal pour faire venir Francis Coquelin. Un autre ancien d’Arsenal, récemment vainqueur de l’Europa League, et qui présente un profil très complet à 30 ans. Coquelin est en effet un récupérateur capable de se projeter, et qui sort d’une saison avec un temps de jeu réduit dans une équipe qu’il a rejoint en 2020. Des choix forts donc et des plans B, mais aussi des pistes Boga, Adli ou Almada toujours à l’étude ou en négociations.