OM : Eyraud se fait un nouvel ennemi de taille à Marseille

OM : Eyraud se fait un nouvel ennemi de taille à Marseille

Dans le viseur des supporters, Jacques-Henri Eyraud n’a pas non plus la cote à la mairie de Marseille. En effet, la maire adjointe Samia Ghali ne cache pas les tensions dans leurs discussions.

Décidément, Jacques-Henri Eyraud a le don de se mettre du monde à dos. Le président de l’Olympique de Marseille n’a pas beaucoup d’admirateurs chez les supporters qui rêvent de son départ depuis bien longtemps. Et qui n’ont pas hésité à s’introduire à la Commanderie pour exprimer leur message. Mais ce n’est pas tout. Voici que la maire-adjointe de la cité phocéenne Samia Ghali affiche une certaine mésentente avec le dirigeant au sujet du traitement des fans.

« Je ne vous cache pas qu'on a des échanges un peu durs en ce moment ! Il me dit ce qu'il pense et moi aussi, a reconnu l’adjointe du maire Benoît Payan dans L’Equipe. On ne peut pas mettre tous les supporters de l'OM dans le même sac, ce n'est pas sérieux. Quand ils mènent des actions solidaires et sociales, il ne s'en est jamais plaint. Aujourd'hui, il faut ramener le calme. Sans ça, ça ne pourra pas durer. Et celui qui a le plus à perdre dans cette histoire, c'est Jacques-Henri Eyraud. »

La mairie tente d’apaiser la situation

« Jacques-Henri Eyraud et Frank McCourt toujours bienvenus à Marseille ? Je ne me permettrais pas de dire ça. A eux de voir s'ils se sentent bien. Mais je pense qu'il y a une rupture de confiance entre les supporters et eux. Il faut la regagner. Quand j'ai rencontré les différents groupes (mercredi), j'ai demandé qu'on retrouve un apaisement. Les supporters veulent être respectés et ils ont envie que leur club brille », a répondu Samia Ghali, qui n’a pas souhaité s’exprimer sur les rumeurs de vente du club.