OM : Eyraud menacé de mort, les boss de L1 s’insurgent !

OM : Eyraud menacé de mort, les boss de L1 s’insurgent !

Photo Icon Sport

Malgré la qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France acquise grâce à un succès contre Granville vendredi, l’Olympique de Marseille a vécu une semaine mouvementée.

Et pour cause, la nomination de Paul Aldridge, nouveau conseiller spécial de Jacques-Henri Eyraud, a fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire que la mission principale de l’anglais sera de vendre les joueurs olympiens en Angleterre, ce qu’Andoni Zubizarreta ne parvient pas à faire suffisamment aux yeux de l’actionnaire Frank McCourt. Mais ce choix signé « JHE » a provoqué la colère d’André Villas-Boas, lequel a sous-entendu mercredi en conférence de presse qu’il pourrait quitter le club à l’issue de la saison.

Une prise de position inquiétante de la part de l’entraîneur portugais, qui a fait du mal à Jacques-Henri Eyraud à tel point que le président olympien a été menacé de mort. Ce week-end, le syndicat Premier League et l’Union des Clubs Professionnels ont tiré la sonnette d’alarme en condamnant l’agissement des supporters olympiens. « Absolument rien ne justifie ces comportements délictueux qui viennent de pseudo-supporters à l'esprit du club » peut-on lire dans un communiqué relayé par le site officiel de l'OM. « Quel que soient les commentaires ou les critiques que l'on peut adresser à tel ou tel, ils ne justifient en aucune façon les insultes et les tentatives d'intimidation physiques qui se propagent notamment sur les réseaux sociaux. Le syndicat Premier League appelle à la raison et souhaite que le football demeure ce qu'il ne doit jamais cesser d'être : un spectacle populaire, rassembleur et festif ». Les présidents de clubs de Ligue 1 ne tolèrent visiblement pas un tel excès ayant poussé Jacques-Henri Eyraud a solliciter la police.