OM : Eyraud est un amateur brillant, la drôle d’attaque !

OM : Eyraud est un amateur brillant, la drôle d’attaque !

Photo Icon Sport

En première ligne depuis quelques semaines, Jacques-Henri Eyraud est loin de faire l’unanimité auprès des supporters de l’Olympique de Marseille.

Il faut dire que le président phocéen s’est fragilisé vis-à-vis des habitués de l’Orange Vélodrome en remerciant Andoni Zubizarreta, ce qui a provoqué la colère noire d’André Villas-Boas. Le coach portugais pourrait continuer l’aventure, mais il l'a très mauvaise après son président, ce qui a fait chuter un peu plus la cote de popularité de ce dernier. Déterminé à l’idée de bâtir une organisation viable pour l’avenir, JHE ne se laisse pas abattre comme il l’a prouvé dimanche en publiant un long post sur Linkedin, dans lequel il explique qu’il souhaite recruter un Directeur Général du football et un Directeur Général du business.

Jacques-Henri Eyraud parviendra-t-il à retourner l’opinion en sa faveur ? Rien n’est impossible pour Rolland Courbis, qui a indiqué dans la Dépêche du Midi que « JHE » était un homme brillant… mais bien trop inexpérimenté pour un club aussi fou que l’OM. « A l'Olympique de Marseille, la donne est encore différente (par rapport à Toulouse, sujet sur lequel il était questionné juste avant). C'est le club le plus attractif de France, le plus compliqué à gérer. Lorsque tu débarques au Vélodrome, tu dois prendre des proches expérimentés, connaissant le coin, les habitudes, le contexte... Pape Diouf réunissait toutes ces qualités, Jacques-Henri Eyraud, même brillant, débute si j'ose dire » a indiqué le consultant de RMC, très loin d’être l’observateur le plus critique à l’égard du président de l’OM depuis quelques semaines. Cela tranche notamment avec l’avis de son confrère Willy Sagnol, qui ne s’est pas fait prier pour littéralement découper Jacques-Henri Eyraud durant le week-end en le comparant au très critiqué Frédéric Longuépée, de Bordeaux.