OM : Dégoûté, résigné, ces remplaçant l’ont très mauvaise

OM : Dégoûté, résigné, ces remplaçant l’ont très mauvaise

Les choix forts de Jorge Sampaoli en ce début de saison font forcément des malheureux. Quatre joueurs commencent à le faire savoir. 

Jorge Sampaoli s’est vu offrir par Pablo Longoria un effectif profond pour disputer une saison pleine entre championnat et Coupe d’Europe. Pour le moment, l’entraineur argentin de l'OM préfère s’appuyer sur les joueurs en forme de ce début de saison, et l’heure de la rotation n’est pas encore arrivé pour tout le monde. Voilà qui a le don de faire grincer quelques dents, notamment en défense. L’Equipe s’est penché sur l’état d’esprit des joueurs peu utilisés jusqu’à présent, et chez les remplaçants, on sent que la saison va être longue. Mis à l’écart en raison de son possible transfert, Duje Caleta-Car n’est pas utilisé, et le Croate ne comprend pas comment il n’a pas quelques minutes avec la défense à trois centraux utilisée par Sampaoli. Néanmoins, il reste pour le moment impassible, attendant sa chance sur le terrain, ou au mercato cet hiver. En revanche, ça bouillonne intérieurement du côté de Jordan Amavi, qui a beaucoup perdu avec le changement de système, et s’interroge sur les raisons de sa prolongation de contrat si c’est pour l’envoyer sur le banc de touche chaque week-end. 

Mandanda dégoûté et résigné

Même constat chez Pape Gueye, qui n’arrive pas à se faire sa place, et a du mal à se contenter des poignées de minutes depuis le début de la saison. Enfin, même chez les cadres de la saison dernière, ça grimace fort. Steve Mandanda a vu Pau Lopez enchainer deux matchs, et le capitaine emblématique de l’OM n’a pas du tout aimé ça. Surpris, le portier olympien serait même presque fataliste, estimant que l’entraîneur a fait son choix, à son détriment. Et il ne masque pas sa déception lors des séances avec une mauvaise humeur à peine voilée. Une grogne qui pourrait être contagieuse, même si le calendrier va permettre certainement à chacun de se faire une place, puisque l’OM va enchainer 5 matchs en 15 jours, et devra forcément puiser dans ses réserves.