OM : D'où viennent les millions, même McCourt veut savoir !

OM : D'où viennent les millions, même McCourt veut savoir !

Photo Icon Sport

Voilà désormais une petite semaine que Mourad Boudjellal a fait fuiter les premières informations sur l’offre de rachat de l’OM dont il est le porteur.

Depuis, entre déclarations fracassantes et démentis formels, le coeur des supporters balance, eux qui seraient bien évidemment emballés par un nouveau projet qui donnerait une autre surface financière à leur équipe. Ce jeudi, La Provence se penche longuement sur les tenants et les aboutissants de cette tentative de rachat, avec tout d’abord, la question fatidique : Frank McCourt est-il vendeur ? « Tout est à vendre » selon le clan Boudjellal, mais le timing ne serait pas idéal selon un banquier d’affaires.

« J’ai récemment demandé s’il y avait une possibilité que l’OM soit en vente. On m’a répondu : ’Pas vraiment, le moment n’est pas bon’. Pour un investisseur, il existe trop d’incertitudes pour ’sortir’ un business plan qui tienne la route. Pour l’OM, la crise du coronavirus impacte forcément sa valorisation », explique ainsi un intermédiaire spécialisé dans ce type d’investissement. Une situation délicate donc pour faire des transactions de cette taille, même si les prix énormes annoncés peuvent donner le tournis. Mais la réalité est bien différente, comme l’explique une source à La Provence.

« Pas d’offre, pas de contact, pas de banque conseil qui bosse dessus », a froidement constaté ce négociateur, pour qui le chahut médiatique n’est pour le moment pas suivi par des approches concrètes et chiffrées. Il faut dire que le mystère reste entier sur de nombreux domaines. Notamment un en particulier qui empêche littéralement McCourt de se pencher sur une éventuelle cession. Si Mourad Boudjellal a déjà rencontré les supporters de l’OM et a également un organigramme en tête, l’identité des investisseurs reste totalement inconnue, surtout en ce qui concerne les fonds « étatiques » sachant que l’Arabie Saoudite a démenti son implication via la porte-parole du prince. Une implication des Emirats Arabes Unis est murmurée, mais l'origine des centaines de millions d'euros évoqués reste un mystère total qui peine à crédibiliser le projet aux yeux de l'actuel propriétaire de l'OM.