OM : Boutobba, Sané, Di Meco cite deux exemples qui font mal à Marseille

OM : Boutobba, Sané, Di Meco cite deux exemples qui font mal à Marseille

Photo Icon Sport

Cela fait bien longtemps qu’un joueur formé à l’OM ne s’est pas imposé au sein de la formation provençale. En dehors d’André Ayew, qui a su gravir les échelons, l’histoire du club phocéen est jalonnée de joueurs qui n’ont pas su se faire leur place, ou sont allés chercher du temps de jeu pour faire carrière loin de leur club formateur. Cela devrait continuer dans les années à venir puisque l’un des joyaux du club, Bilal Boutobba, a annoncé qu’il ne signerait pas professionnel à l’OM et partira donc en fin de saison. Une décision qui n’étonne pas Eric Di Meco, ancien de la maison olympienne.

« On a décrété qu’ils n’étaient pas bons. Je vais raconter une anecdote. Il y a un jeune qui est international U17 qui s’appelle Bilal Boutobba. Il doit signer professionnel. Ce gamin, lorsqu’il arrive en équipe de France, il apprend qu’un de ses copains est contacté par le club qui va lui donner 1,5ME pour signer à l’OM. Lui est issu du centre de formation, il peut signer pro et on lui donne zéro ! », a balancé le consultant de RMC, persuadé que le club phocéen n’a pas fait d’efforts sur la plan financier, mais aussi sur le plan du temps de jeu. D’ailleurs, l’ancien arrière gauche a un autre exemple en tête.

« Il y a des explications dans le football. On ne peut pas faire n’importe quoi, poursuit notre consultant. Quand tu as un jeune arrière gauche qui s’appelle Alphousseyni Sané qui joue à Toulouse (en Coupe de la Ligue) et qui est très bon, et qu’on fait jouer l’Italien qui est au bout de sa carrière (Paolo De Ceglie)… Derrière Mendy, pourquoi on ne donne pas sa chance à ce petit ? Les jeunes ne signent pas chez toi, ils se cassent tous du centre de formation. Arrêtons de faire et dire n’importe quoi », s’est énervé Eric Di Meco, pour qui tout n’est pas à jeter dans le centre de formation de l’OM, et il serait temps que les dirigeants s’appuient sur les jeunes qui en sont issus.