OM : Boudjellal et Ajroudi bossent secrètement pour racheter Marseille

OM : Boudjellal et Ajroudi bossent secrètement pour racheter Marseille

Photo Icon Sport

Même si Frank McCourt a dit et répété qu'il ne voulait pas vendre l'Olympique de Marseille, cela n'a pas calmé les ardeurs des candidats au rachat du club phocéen.

Il y a une semaine, Mourad Boudjellal était le premier à dégainer en annonçant publiquement qu’une offre très concrète de rachat de l’Olympique de Marseille se préparait. Et si l’ancien patron du RC Toulon n’avait pas dévoilé l’identité du porteur de ce projet ambitieux, Mohamed Ayachi Ajroudi était rapidement sorti de l’ombre, l’homme d’affaire franco-tunisien affirmant qu’il disposait de moyens colossaux pour convaincre Frank McCourt de céder l’OM. Après cet énorme coup de tonnerre, qui a forcément embrasé le Vélodrome, l’ambiance est brutalement retombée chez les supporters marseillais. Car si les propos de Jacques-Henri Eyraud sur le refus de vendre Marseille ont été balayés d’un revers de la main par Mourad Boudjellal, qui s’était même moqué du président de l’Olympique de Marseille, ceux de Frank McCourt ont eu un impact plus fort. C’est d’abord un porte-parole du milliardaire américain qui a indiqué que ce dernier ne voulait pas vendre, avant que McCourt en personne le répète devant la DNCG.

Tout cela fait planer le doute sur la réalité de l’offre du duo Boudjellal- Ajroudi, d’autant plus que ces derniers sont désormais totalement silencieux depuis leur énorme déballage médiatique. Mais ce dimanche, Le Parisien a tenté d’interroger Mohamed Ayachi Ajroudi sur les discussions éventuelles en cours ou l’abandon de ce projet de rachat de l’Olympique de Marseille suite aux propos du propriétaire américain de l'OM. « C'est le black-out et on bosse », a répondu le businessman franco-tunisien, qui visiblement n’a pas renoncé à son idée d’acquérir l’OM auprès de Frank McCourt. Reste quand même à savoir si cette opération est réellement dans les tuyaux, car pour l’instant rien de concret ne permet d’envisager une vente de l’Olympique de Marseille, aucune offre n’ayant, pas exemple, été transmise à l’actuel propriétaire du club phocéen. Le suspense va donc durer encore un peu autour de l'OM.