OM : Benedetto et Germain à la ramasse, Rongier plaide coupable

OM : Benedetto et Germain à la ramasse, Rongier plaide coupable

Photo Icon Sport

Muets depuis la reprise, Dario Benedetto et Valère Germain sont en grande difficulté à l’Olympique de Marseille. Mais d’après Valentin Rongier, les attaquants ne sont pas les seuls responsables de leur disette.

La défaite à Lyon (1-0) mercredi en Coupe de France illustre parfaitement les difficultés de l’Olympique de Marseille. Sans éclair de Dimitri Payet, la formation d’André Villas-Boas paraît presque inoffensive dans la moitié de terrain adverse. La preuve, Dario Benedetto et Valère Germain n’ont pas inscrit un seul but ni délivré la moindre passe décisive lors des neuf matchs de l’année 2020.

Pas de quoi accabler les deux attaquants selon Valentin Rongier, qui estime que le travail du reste de l’équipe ne leur facilite pas la tâche. « Actuellement, on arrive moins à presser les équipes comme on le faisait avant, a expliqué le milieu de terrain. Quand on arrivait à presser, on récupérait le ballon plus haut et les attaquants avaient plus de situations. Maintenant, on doit trouver des décalages, c’est plus compliqué. » Alors comment expliquer cette baisse de régime à la récupération ?

L’OM n’y arrive plus

« C'est vrai que quand je suis arrivé avec Morgan (Sanson), mais aussi avec toute l'équipe, ça a très bien fonctionné, s’est souvenu l’ancien Nantais. Après, je ne saurais pas l'expliquer, sinon on aurait rectifié le tir. On est peut-être un petit peu moins bien en ce moment, mais dans une saison, généralement, il y a toujours des moments ou un joueur, des joueurs ou une équipe est moins bien. C'est actuellement le cas, mais on travaille pour vite retrouver le niveau qu'on avait. » Si les Marseillais n’y parviennent pas, le déplacement à Lille s’annonce périlleux dimanche soir.