OM : Bazoer à Marseille, le plan parfait se confirme !

OM : Bazoer à Marseille, le plan parfait se confirme !

Icon Sport

Depuis plusieurs jours, le nom de Riechedly Bazoer est associé à l'OM. Le défenseur central néerlandais est une cible de Pablo Longoria pour le mercato estival. Cela tombe bien le joueur lui-même est séduit par le projet phocéen.

Depuis quelques années, la Ligue 1 s'est laissée séduire par les talents du championnat néerlandais. L'Eredivisie a fait le bonheur de l'OGC Nice et l'AS Monaco avec Myron Boadu, Kasper Dolberg ou Calvin Stengs notamment. Leur voisin marseillais a décidé de suivre leurs pas. L'OM a besoin d'un défenseur central avec le probable départ de William Saliba, qui va revenir à Arsenal. Un nom a été listé par l'état-major marseillais autour du président Pablo Longoria, celui de Riechedly Bazoer du Vitesse Arnhem. Cela fait plusieurs jours que les journalistes spécialisés dans le mercato insistent sur l'intérêt marseillais pour le Néerlandais.

Bazoer apprécie l'OM de Sampaoli

Reste toutefois à prendre le dessus sur la concurrence, nombreuse pour le jeune défenseur de 25 ans qui a montré l'étendue de son talent en Ligue Europa conférence avec Vitesse Arnhem. Rien qu'en France, Lyon, Monaco et Lille sont intéressés. A l'étranger, la Roma, la Fiorentina, le Bayer Leverkusen, des clubs portugais et turcs sont aussi sur les rangs. Riechedly Bazoer a donc l'embarras du choix.

Et, dans toutes ces options, l'OM serait en bonne place. En effet, comme le révèle le média néerlandais Voetbal International, Marseille séduit le joueur et son entourage. Parmi les attraits des Phocéens, leur participation à la prochaine Ligue des champions mais aussi le projet de jeu de Jorge Sampaoli. Bazoer n'est pas insensible au style de l'Argentin. Libre fin juin, Bazoer représente une belle opportunité d'autant que le joueur, passé par Wolfsburg et Porto avant, veut jouer à l'étranger pour revenir dans les radars de l'équipe nationale néerlandaise après six ans d'absence. S'il n'est pas la seule option envisagée par Pablo Longoria, ces éléments devraient inciter le président marseillais à bien travailler le dossier.