OM : Bamba Dieng n'est pas condamné partout

OM : Bamba Dieng n'est pas condamné partout

Icon Sport

Pas utilisé une seule minute par Igor Tudor cette saison, Bamba Dieng vit des heures difficiles à l'OM. De quoi impacter sa carrière en sélection et sa participation au Mondial ? Pas vraiment, Aliou Cissé lui a même offert ses premières minutes cette saison.

Après une saison 2021-2022 magique, le retour sur terre est bien difficile pour Bamba Dieng. Le jeune attaquant sénégalais avait été la grande révélation de l'OM lors du dernier exercice, s'affirmant au fil de la saison. Après quelques bonnes entrées et surtout sept buts en Ligue 1, il a même débuté plusieurs rencontres importantes en fin de saison notamment la demi-finale aller en C4 du côté de Rotterdam. En parallèle, il a bénéficié de ses premières sélections en équipe nationale du Sénégal, faisant partie du groupe sacré champion d'Afrique en février dernier face à l'Egypte. 

Dieng peut continuer à jouer avec le Sénégal

Mais, l'été 2022 a marqué un tournant majeur dans son début de carrière. Jorge Sampaoli a quitté l'OM, laissant la place à Igor Tudor. Le Croate a écarté le jeune sénégalais, qui il faut le dire était placé sur la liste des joueurs transférables par Pablo Longoria. Dieng n'a joué que les premiers matches de préparation de l'OM avant de disparaître de la circulation. Revenu dans le groupe à l'entraînement, il n'a toutefois pas disputé la moindre minute avec les Olympiens, en Ligue 1 comme en Ligue des champions. Un manque de rythme gênant surtout avec la coupe du monde 2022 à l'horizon. 

Le sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé, n'en a finalement pas tenu compte. Au contraire, il lui a offert ses premières minutes de la saison samedi soir. A Orléans, le Sénégal défiait la Bolivie en match de préparation et Bamba Dieng a pu entrer en jeu à la 64e minute en remplaçant Boulaye Dia. Aliou Cissé a expliqué ce choix après la rencontre, voulant remettre en selle les joueurs sénégalais manquant de temps de jeu en club. « C'est compliqué, mais il ne fallait pas de double sentence, ils doivent jouer avec nous. J'ai déjà dit que nous utiliserions deux équipes différentes contre la Bolivie et l'Iran », a t-il indiqué. De quoi rassurer temporairement Bamba Dieng, lequel devra néanmoins jouer un peu d'ici novembre sous peine de ne pas avoir un rôle majeur avec le Sénégal au Qatar.