OM : Au plus bas, Mandanda déprime avant les matchs

OM : Au plus bas, Mandanda déprime avant les matchs

Icon Sport

Pressenti pour être titulaire en Ligue Europa contre Galatasaray jeudi, Steve Mandanda a finalement débuté sur le banc.

Cela fait six matchs de suite que l’emblématique capitaine de l’Olympique de Marseille s’assoit sur le banc des remplaçants. En effet, Jorge Sampaoli lui préfère le gardien espagnol Pau Lopez, qui n’a pas encore convaincu tout le monde sans pour autant décevoir et commettre de grosses boulettes. La situation est forcément délicate pour Steve Mandanda, légende du club olympien et qui découvre le désagréable sentiment que provoque le rôle de remplaçant en club. C’est ainsi que selon les informations de L’Equipe, le moral du champion du monde est en chute libre. Et son absence dans la liste de Didier Deschamps pour les matchs à venir de Ligue des Nations est peut-être davantage la conséquence de son état psychologique plutôt que de son manque de temps de jeu à l’OM.

Snobé par Deschamps à cause de son moral en berne ?

Le quotidien national indique que selon des proches du joueur, Steve Mandanda vit très mal la concurrence avec Pau Lopez, en partie car il ne découvre ses non-titularisations qu’à quelques heures des matchs. Lorsqu’il apprend qu’il est remplaçant, Steve Mandanda a alors la tendance à se replier sur lui-même et à se « laisser bercer par des ondes négatives ». Didier Deschamps, qui connait le rôle clé d’un gardien n°3 dans une sélection, ne pouvait alors se permettre d’inclure un Steve Mandanda morose dans sa liste, raison pour laquelle il a fait le choix de Benoit Costil. En forme avec les Girondins de Bordeaux, le capitaine aquitain a les qualités sportives et sociales pour faire un excellent numéro trois derrière Mike Maignan et Hugo Lloris. Quant à Steve Mandanda, il lui faudra très rapidement récupérer sa place à l’OM au profit de Pau Lopez s’il veut retrouver le sourire et par conséquent l’Equipe de France. Sans quoi la Coupe du monde au Qatar risque de lui passer sous le nez…