OM : Adli ne sera pas Marseillais, Toulouse s'énerve

OM : Adli ne sera pas Marseillais, Toulouse s'énerve

Parmi les nombreuses pistes étudiées par Pablo Longoria, le milieu toulousain Amine Adli serait la priorité du directeur du football de l’Olympique de Marseille. Mais le Téfécé n’imagine pas un transfert à l’heure actuelle.

Difficile de dire si toutes les rumeurs sont fondées. En tout cas, depuis quelques jours, le nombre de joueurs annoncés dans le viseur de l’Olympique de Marseille est impressionnant. D’Amine Harit à Angelo Fulgini, en passant par Imran Louza et le Croate Lovro Majer, tous intéresseraient le directeur du football Pablo Longoria pour compenser le départ de Morgan Sanson à Aston Villa. Mais tous ces dossiers ne seraient que des alternatives. En effet, la piste prioritaire du dirigeant espagnol mènerait au Toulousain Amine Adli, sous contrat jusqu’en 2022, et qui refuserait de prolonger en espérant rejoindre le club phocéen. Mais le milieu offensif ne mettra pas davantage de pression.

Et surtout, il ne bougera pas si l’on en croit son entraîneur Patrice Garande qui l’a jugé suffisamment impliqué pour le titulariser ce samedi face à Clermont (victoire 3-2) en Ligue 2. « Amine jouera avec nous aujourd’hui et contre Auxerre mardi, a annoncé le technicien sur beIN Sports avant la rencontre. C’est un joueur du TFC et tout l’attachement qu’il peut avoir. Ce qui m’intéresse surtout, c’est la relation que j’ai avec lui. J’ai encore discuté avec lui ce matin. Il est à fond dans notre objectif et avec ses partenaires. C’est ça le plus important. Je n’ai aucun doute, il a toute ma confiance. J’espère qu’il va le montrer contre Clermont. » Passeur décisif ce samedi, Adli, estimé à 15 M€ par ses dirigeants, n’a visiblement pas la tête à Marseille.