OM : 800.000 euros partis en fumée, Eyraud a la parade

OM : 800.000 euros partis en fumée, Eyraud a la parade

Photo Icon Sport

Malgré les difficultés financières, l’Olympique de Marseille a réussi un marché des transferts plutôt convaincant en bouclant l’arrivée de cinq joueurs, pour un seul départ.

De quoi renforcer l’équipe en vue de la longue saison qui vient de débuter, même si à un moment, les dirigeants vont devoir vendre pour équilibrer les comptes. Dans la colonne des dépenses, il y a toutefois une ligne qui agace au sein de l’OM, celle des amendes distribuées par l’UEFA et la LFP pour l’utilisation des fumigènes. Fâché de voir que ces animations ont tout de même coûté un total de 800.000 euros d’amende lors de la saison 2017-2018 par exemple, le club provençal a décidé d’agir, et se penche à un modèle danois d’utilisation encadrée de fumigènes.

L’idée est de ramener la pyrotechnie dans les stades, sans provoquer d’irrégularités et donc d’amendes révèle La Provence. Le président Jacques-Henri Eyraud espère ainsi faire accepter prochainement le « Tifontaine », un fumigène dit « froid » qui a obtenu la norme CE pour être commercialisé, et a déjà été testé par les Ultras de Brondy au Danemark. Le parcours est encore long pour faire adopter ce fumigène par les supporters, puisqu’il fait moins de fumée et est donc moins spectaculaire, et le faire aussi approuver par les autorités, dans un endroit encadré du stade ou en bas des tribunes uniquement. Pour le moment, la question n’est pas considérée comme urgente vue la situation sanitaire et les matchs à huis-clos qui vont s’enchainer dans les prochaines semaines au Vélodrome ou ailleurs.