OM : 11 mai, déconfinement et clash XXL attendu à Marseille

OM : 11 mai, déconfinement et clash XXL attendu à Marseille

Photo Icon Sport

André Villas-Boas a prévu de voir la direction de l'OM dès son retour à Marseille, et la réunion aura beaucoup de mal à bien se dérouler. 

Les joueurs sont de retour à Marseille. Une décision qui a surpris tout le monde alors que la saison est définitivement arrêtée, et qu’une reprise pour août est simplement évoquée à demi-mots. Mais l’OM a tout de même décidé de convoquer l’ensemble de l’effectif pour des tests, et certainement un point sur les semaines à venir. A la suite de ces bilans médicaux, les joueurs devraient être envoyés en vacances jusqu’au 20 juin, date prévue pour une reprise d’activité. Si forcément, dans les prochains jours, cela va discuter contrat et avenir avec les dirigeants, le vrai retour attendu sera celui d’André Villas-Boas. Sur le secteur sportif, c’est clairement lui qui donne le ton cette saison, et son crédit auprès des supporters est total. Le Portugais attend la fin du confinement pour rentrer, et sera donc sur le Vieux Port aux alentours du 11 mai. Et selon L’Equipe, cela promet une réunion immédiate avec les dirigeants, avec forcément de grosses interrogations sur l’avenir de l’équipe en place actuellement.

Et Andoni Zubizarreta, habitué à ce rôle, va certainement devoir faire le tampon entre Jacques-Henri Eyraud, qui a des obligations financières très strictes et prévoit des ventes majeures sans grosses compensations, et Villas-Boas, qui veut un effectif renforcé en qualité et en quantité pour faire bonne figure en Ligue des Champions. Un désaccord qui risque d’avoir du mal à passer. Car l’entraîneur de l’OM est un ambitieux, et il l’avait démontré en début de saison en affirmant viser le podium, alors que ses dirigeants, devant le recrutement limité, ne lui avaient pas demandé cela. Le quotidien sportif l’affirme en tout cas, pour Villas-Boas, il est « hors de question » de continuer l’aventure sans garantie sur son effectif. Pour quelques cadres comme Mandanda, Payet, Thauvin et même Kamara, cela devrait tenir. En revanche, l’OM se prépare à vendre des joueurs importants comme Sarr, Sanson voire Caleta-Car, sans forcément avoir d’enveloppe pour les remplacer. Dur à avaler pour l'ancien coach de Chelsea...