Nice-OM : Le Graët donne raison à Marseille !

Nice-OM : Le Graët donne raison à Marseille !

Icon Sport

Huit jours après les incidents survenus à Nice lors du match de Ligue 1 contre l’OM à l’Allianz Riviera, le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, a livré sa vision des choses.

Après l’envahissement de la pelouse et de nombreux échauffourées entre les acteurs des deux équipes et certains spectateurs, la rencontre a été interrompue pendant plus d’une heure. Benoît Bastien, l’arbitre de la rencontre, ne souhaitait pas reprendre le jeu mais le préfet des Alpes-Maritimes lui a ordonné l’inverse. Les Niçois se sont exécutés en revenant sur le terrain au contraire des Marseillais, le président Pablo Longoria estimant que ses joueurs ne seraient pas en sécurité. Pour l’heure, on ne sait donc pas qui de Marseille ou Nice va gagner sur tapis vert, ou si le match devra être rejoué. En attendant cette décision, Noël Le Graët a apporté de l’eau au moulin des Marseillais en faisant savoir à Ouest-France que ce match n’aurait jamais dû reprendre.

Le match ne devait pas reprendre selon Le Graët !

« J’étais vexé, choqué. Quand je me dis qu’on se bat pour qu’il y ait des spectateurs dans les stades... Aujourd’hui, dans ma position, je ne peux que regretter, mais je ne peux rien dire. Je dois laisser les commissions travailler. D’abord, l’arbitre ne voulait pas reprendre. Ensuite, après une heure de repos forcé, il n’y avait plus d’intérêt. Il faut empêcher les irresponsables de venir au match. Il y a des caméras partout et ils doivent être sévèrement sanctionnés, être interdits de stade. La protection des joueurs doit être prioritaire » a lancé le patron du football français, dont la prise de position fera certainement plaisir à Pablo Longoria et aux Marseillais, qui ont catégoriquement refusé de revenir sur le terrain pour finir le match contre Nice malgré les pression subies de la part des autorités sportives et administratives.