Mercato : L'OM s’est trompé de combat, il enrage

Mercato : L'OM s’est trompé de combat, il enrage

Photo Icon Sport

Cet été, l’Olympique de Marseille n’a pas fait de folie sur le marché des transferts en recrutant seulement trois joueurs : Alvaro Gonzalez, Dario Benedetto et Valentin Rongier. Le club phocéen a livré une véritable bataille au FC Nantes dans le dossier du milieu de terrain français, lequel a signé à Marseille au lendemain du mercato en qualité de joker. Assurément, Valentin Rongier est un excellent joueur de Ligue 1. Mais pour Eric Carrière, l’OM s’est trompé de combat en voulant signer un milieu de terrain coûte que coûte dans le money-time. Selon le consultant de Canal Plus, c’est un ailier supplémentaire dont l’actuel 7e de L1 avait surtout besoin…

« Ce qui me pose problème, c’est que l’OM s’est battu au mercato pour recruter Rongier. C’est un très bon joueur, je ne dis pas que Marseille ne devait pas recruter Rongier. Mais ils avaient plus besoin de joueurs sur les côtés. Contre le PSG, ils jouent avec Germain à droite, et Payet à gauche… À mon sens, Payet ne peut plus jouer sur un côté, il serait beaucoup plus efficace dans l’axe dans un 4-2-3-1 par exemple. Ils n’ont pas été chercher des joueurs de côté. C’est assez surprenant alors qu’ils avaient beaucoup de milieux axiaux. Ce choix de recrutement est étonnant, surtout que Villas-Boas a dû donner son accord » a indiqué l’ancien milieu de l’OL dans des propos rapportés par FootRadio.com. Reste que Marseille devait compenser le départ de Luiz Gustavo, d’où la nécessité absolue de recruter Valentin Rongier en fin de mercato.