Marseille ville interdite, l'OM punie en Coupe d'Europe ?

Marseille ville interdite, l'OM punie en Coupe d'Europe ?

Les Coupes d’Europe vont bientôt reprendre, et avec le retour des matchs et des déplacements européens, c’est un nouveau souci qui voit le jour et dont l'OM pourrait faire les frais.

Chaque pays fait avec ses normes en vigueur contre le Covid, et si la tendance est plus à l’assouplissement, notamment en ce qui concerne les jauges et les déplacements, les feux ne sont clairement pas encore tous au vert. La preuve avec le match prévu entre l’OM et Karabagh, en barrages de la Ligue Europa Conférence. La formation d’Azerbaïdjan pourrait ne pas être autorisée à entrer en France. Si la délégation est dans son ensemble vaccinée, c’est le vaccin russe Spoutnik V qui est en vigueur dans cette région du monde. Or, la France ne le reconnait pas, et cela pourrait faire des joueurs de Karabagh des personnes dont le schéma vaccinal n’est pas concluant. Avec les lois en vigueur actuellement, cela leur interdirait de rentrer en France, tout simplement.

Voilà qui complique la situation en vue du match au Vélodrome, qui aura lieu le 17 février prochain. L’UEFA sent le coup venir et s’y prend à l’avance, avec notamment une demande de dérogation pour la délégation azérie si une bulle sanitaire était mise en place. Pour le moment, les autorités françaises ne laissent transparaitre aucun signe d’assouplissement à ce sujet, ce qui pourrait ne pas faire les affaires de l’OM. En effet, en cas d’incapacité d’accueil, l’UEFA pourrait tout simplement délocaliser la rencontre sur terrain neutre, où les joueurs de Karabagh seront autorisés à évoluer. Pour le moment, c’est silence radio du côté de l’OM, même si le club provençal a été prévenu de cette situation et du risque de devoir changer le lieu du match selon L’Equipe. Les Marseillais poussent désormais pour faire confirmer cette rencontre, avec si besoin une bulle sanitaire à mettre en place pour encadrer le match.