Les élus marseillais mis en furie par l'OM ?

Les élus marseillais mis en furie par l'OM ?

Photo Icon Sport

Les jours passent et aucun accord ne parait désormais plus possible entre la mairie de Marseille et l’OM au sujet du loyer du Vélodrome. La dernière réunion s’est terminée par un clash, personne ne voulant céder, et du côté des élus locaux, on s’indigne de l’attitude des représentants du club phocéen. « Cette réunion s'est conclue par un désaccord. Eux ont fait des propositions totalement inacceptables, avec trois ans d'exonération de loyer, puis 1,5 million d'euros par an, comme ils payaient avant les travaux. C'est de la pure plaisanterie. Nous présenterons donc au prochain conseil, un rapport permettant de mettre en place une AOT (autorisation d'occupation temporaire) pour le stade, qui fixera une indemnité, match par match, qui tiendra compte des nouveaux aménagements (…) Notre objectif, c'est de négocier, pas de mener une guéguerre inutile avec l'OM. Mais on est forcé par le calendrier. Il n'y aura pas de conseil municipal en juillet et en août et il faut que nous disposions d'un titre avant le début du championnat pour être en règle avec les textes », a prévenu, dans la Provence, Roland Blum, adjoint de Jean-Claude Gaudin, en charge du développement économique. Et selon le quotidien régional, la Cour Régional des comptes a demandé à la ville d’exiger entre 300.000 et 400.000 euros de loyer par match joué par l’OM au Vélodrome. Soit au final….8ME par saison, toutes compétitions confondues. On s’en souvient, Vincent Labrune avait jugé cette somme de 8ME totalement surréaliste. Il faudra donc attendre le 30 juin pour savoir si l’Olympique de Marseille aura fait bouger les lignes ou bien s’il faudra passer à la caisse aussi difficilement.