L’OM victime d’une guerre d’ego ?

L’OM victime d’une guerre d’ego ?

Photo Icon Sport

Et si le problème de l’OM venait directement de son vestiaire ? L’insulte lancée par Florian Thauvin à Dimitri Payet contre Rennes (1-1, 24e journée) soulève le débat, au moins autant que les nombreuses actions en solo de l’ancien Bastiais qui a parfois tendance à oublier ses coéquipiers. C’est aussi l’analyse de l’ancien Marseillais Marcel Dib (1994-1996), lequel évoque un certain « malaise » au sein du groupe.

« J'ai l'impression qu'un grain de sable s'est glissé dans la machine et que celle-ci s'est enrayée. Attention, elle n'est pas cassée, mais elle est bloquée. Et ça, c'est un problème pour les Phocéens. Je ne vis pas à l'intérieur du groupe, mais quand je regarde les matchs, je vois une équipe avec des joueurs qui s'éparpillent, a commenté l’ancien milieu de terrain dans un entretien accordé à Var-Matin. Chacun veut faire la sienne. D'où cette impression de malaise dans le collectif de l'OM. (…) Moi, je le ressens comme ça. A mon avis, il y a un problème d'ambiance entre les joueurs. Je le vois dans l'attitude de certains éléments. Maintenant, Bielsa et les cadres du vestiaire, comme Mandanda et Gignac, doivent faire passer un message d'unité. Car pour viser le titre, il faut que tout le groupe soit rassemblé. » Et ce dès dimanche (21h) à Saint-Etienne, sous peine de voir l'OL s'envoler.