L’OL retrouve le sourire, en attendant mieux ?

L’OL retrouve le sourire, en attendant mieux ?

Photo Icon Sport

L’OL, qui avait l’occasion de mettre la pression sur le PSG avant le choc face à l’OM, ne s’est pas manqué face à Lorient avec un succès 3-1 qui replace les Lyonnais à égalité avec Paris, avec un match de plus. 

Incapable de s’imposer à domicile en 2013, l’Olympique Lyonnais avait la lourde tâche de tenter de digérer son élimination européenne face à Lorient, jamais aussi à l’aise que face aux gros bras du championnat. Et d’entrée de jeu, sous la neige, les Merlus mettaient les choses au clair avec un jeu rapide et précis qui faisait mal à la défense lyonnaise. Celle-ci craquait sur un corner tiré au premier poteau, et repris par Aliadière de la tête. Vercoutre, peu inspiré, boxait un ballon certes délicat à sortir, sous sa propre barre (0-1, 11e). Lyon avait le mérite de réagir immédiatement avec une série d’attaque, et notamment une action sur laquelle Ecuele Manga aurait pu voir rouge pour une faute sur Lisandro en tant que dernier défenseur, mais qu’aucun membre du corps arbitral ne signalait. L’Argentin prenait sa revanche rapidement sur un ballon remisé par Lacazette, et que Licha transformait en but d’une frappe en pivot à ras de terre (1-1, 24e). La fin de première période était folle, avec une grosse poussée lyonnaise et des contres bretons ravageurs. Monnet-Paquet chipait un ballon dans les pieds de Reveillère mais n’ajustait pas son tir, qui trouvait le poteau malgré une situation idéale (32e). Vercoutre sortait une parade du pied sur un tir de Corgnet (37e) tandis que, de l’autre côté, Audard n’était pas en reste avec plusieurs ballons chauds sortis du bout des gants. 

A la reprise, Lyon ne laissait pas la place au doute en se plaçant immédiatement devant au score. Une reprise de la tête au premier poteau était repoussée par Audard, mais Ghezzal était le premier à suivre pour son premier but sous les couleurs lyonnaises en Ligue 1 (2-1, 50e). Avec cet avantage, et la fatigue physique du match de jeudi, l’OL entrait en mode gestion du résultat et cela lui réussissait plutôt bien puisque les Merlus peinaient à se procurer de réelles occasions d’égaliser. Sur ce coup-là, pas de but concédé dans les arrêts de jeu, et bien au contraire, après un relai avec Benzia, Mvuemba trompait Audard d'un tir enroulé dans les arrêts de jeu (3-1, 92e). Un dernier but qui validait la victoire rhodanienne, et cela permettait à Lyon de revenir à hauteur du PSG au classement, en attendant bien évidemment le choc face à l’OM de ce dimanche soir.