LOSC : Des attaques personnelles, Le Graët se fait incendier

LOSC : Des attaques personnelles, Le Graët se fait incendier

Photo Icon Sport

Noël Le Graët s’est fait un nouvel ennemi dans le football français. Cela commence à devenir tendu.

Gérard Lopez avait critiqué la décision du gouvernement et des instances de mettre un terme prématuré à la saison de Ligue 1, dès la fin du mois d’avril. Un mois plus tard, la France est quasiment le seul pays à ne pas reprendre le football. Le président de Lille avait ainsi livré le fond de sa pensée dans un entretien médiatique qui a fortement déplu au président de la FFF. « Ah oui, l’acrobate de la finance (sourire). Tout le monde peut dire aujourd’hui qu’on aurait pu jouer. Faire des matchs comme les Allemands à huis clos ? Ça ne m’intéresse pas », a osé un Le Graët passablement énervé, et souvent accusé de ne servir que ses propres intérêts. Traité d’acrobate de la finance en raison de ses investissements dans des opérations variées dans le domaine de l’énergie principalement, le président du LOSC a réagi par le biais d’un communiqué de son club, qui a demandé à Le Graët de savoir se tenir.

« Le LOSC a pris connaissance, non sans une certaine surprise, des déclarations publiques et critiques personnelles, gratuites et hors sujet, adressées par Monsieur Noël Le Graët à son président Gérard Lopez, comme à d’autres personnalités du football (...) Le Gouvernement a réalisé des efforts importants pour accompagner le sport français, le football et ses clubs, dans cette période de crise sportive, économique et institutionnelle. Soyons-en dignes, soyons responsables, soyons à la hauteur de ces efforts pour rendre le football français plus performant et compétitif, plus attractif pour ses fans et ses partenaires, plus innovant, plus ouvert aux autres industries et économies, et au monde en général », a notamment fait savoir le club lillois, qui espérait un peu plus de hauteur de la part du président de la FFF. Mais ce dernier, accusé de ne jouer que sa carte personnelle en militant pour la fin de la saison tout en faisant tout pour tenter de remplir le Stade de France pour la finale de sa Coupe de France, sent visiblement la pression monter…