LOSC : Bagarre à l’entraînement, c’est la crise à Lille !

LOSC : Bagarre à l’entraînement, c’est la crise à Lille !

Seulement 15e de Ligue 1 après six journées, Lille a totalement raté son début de saison. La tension monte au sein du club nordiste, dont deux joueurs ont eu une altercation à l’entraînement ! Et comme si cela ne suffisait pas, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec et le président Olivier Létang sont critiqués en interne.

Sacré en Ligue 1 la saison dernière, puis vainqueur du Trophée des Champions contre le Paris Saint-Germain (1-0) en août dernier, le LOSC est brutalement redescendu sur terre. Six journées de championnat plus tard, les Dogues ne comptent qu’une seule victoire au compteur. Et malgré la prestation encourageante de la semaine dernière, Lille a dû se contenter d’un match nul à domicile contre Wolfsbourg (0-0), a priori l’équipe la plus faible de son groupe en Ligue des Champions.

Gourvennec et Létang critiqués

Autant dire que l’ambiance n’est sûrement pas idéale en interne. Au contraire, nos confrères du 10 Sport décrivent une atmosphère très tendue. Pour commencer, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec ne ferait pas l’unanimité au sein de son vestiaire. La majorité des joueurs aurait du mal à adhérer aux méthodes du technicien. A croire que certains regrettent le départ de leur ancien coach Christophe Galtier, venu leur infliger une leçon avec Nice (4-0) au Stade Pierre-Mauroy le mois dernier. Mais ce n’est pas tout.

En plus de Jocelyn Gourvennec, le président Olivier Létang serait également critiqué en interne. Sa méthode de gouvernance ne plairait pas à tout le monde. C’est dans ce contexte particulier qu’une altercation a eu lieu à l’entraînement en début de semaine. En effet, l’attaquant Burak Yilmaz, cadre de l’effectif, et le milieu recruté cet été Amadou Onana seraient les protagonistes d’un clash au Domaine de Luchin ! Les Lillois prétendront que ce genre de scène prouve qu’il existe une réaction parmi les joueurs. Mais nul doute que ce n’est pas le meilleur moyen de préparer la venue de Reims ce mercredi.