Lille : Lopez à sec financièrement, Galtier tombe de sa chaise

Lille : Lopez à sec financièrement, Galtier tombe de sa chaise

Photo Icon Sport

En l’espace de seulement quelques jours, Gérard Lopez a brutalement quitté son poste de président de Lille.

Une page s’est tournée et un nouveau chapitre s’ouvre avec Olivier Létang à la présidence des Dogues. Le projet de trading porté par Gérard Lopez et appuyé par Luis Campos est désormais révolu, comme l’a fait savoir l’entraîneur Christophe Galtier en conférence de presse. En marge du déplacement à Montpellier lors de la 17e journée de Ligue 1, le natif de Marseille a précisé les contours du nouveau projet des Dogues. En parallèle, l’ex-entraîneur de Saint-Etienne a précisé qu’il n’était pas au courant de la situation financière dramatique de Lille, qui aurait sans doute été en cessation de paiement en janvier prochain si rien n’avait changé selon Olivier Létang.

« Je ne savais pas que le club aurait été en cessation de paiement début 2021. De toutes les discussions que j'ai pu avoir auparavant avec Gérard Lopez, jamais il ne m'a informé d'une telle situation. Tous les salariés ont été payés normalement et de manière régulière. Le nouveau projet est différent. Mais en France, il faut vendre des joueurs. Si un club offre 80 ME pour un de nos joueurs, je vous le garantis, il partira. C'est très difficile de vous dire si ce changement est une bonne ou une mauvaise chose. Je suis très mal placé pour m'exprimer sur le plan économique. Il reste une vérité : il faut être performant et avoir des résultats. On passe beaucoup de temps ensemble avec le président. On se connaissait. Mais il va découvrir l'entraîneur et je vais découvrir le président. On n'a pas fait d'état des lieux mais on a parlé de l'organisation mise en place par Gérard (Lopez, ex-propriétaire) et Luis (Campos, ex-conseiller sportif). Il s'aperçoit que c'est très professionnel autour et pour l'équipe. Avec Luis, j'étais tout le temps au téléphone. Il avait détaché sur place Olivier Gagne qui est parti. Il est important qu'il y ait dans le vestiaire du bâtiment des joueurs une personne représentant l'institution » a indiqué Christophe Galtier devant la presse. L’organisation change donc à Lille, mais l’entraîneur des Dogues reste l’homme fort du sportif... pour l'instant.