LIlle : Ben Arfa au placard, le vestiaire applaudit

LIlle : Ben Arfa au placard, le vestiaire applaudit

Icon Sport

Visé par une procédure disciplinaire suite à son comportement après le match Lille-Bordeaux, Hatem Ben Arfa ne jouera probablement plus avec le LOSC. Ses coéquipiers ne pleurent pas le départ de ce dernier.

Le LOSC est en quête d’un ticket européen pour la saison prochaine, et pour cela il lui faudra ramener quelque chose de son déplacement à Angers ce dimanche. Pour cela, Jocelyn Gourvennec ne pourra pas compter sur Hatem Ben Arfa, mis à pied suite à ses propos et son attitude à l’encontre de l’entraîneur lillois après le nul contre Bordeaux. Le moins que l’on puisse dire est que cette sanction n’a pas fait pleurer les autres joueurs du club nordiste, lesquels n’ont pas du tout apprécié le comportement de Ben Arfa depuis qu’il a rejoint le LOSC lors du dernier mercato d’hiver. Une décision prise à l’époque par Olivier Létang, qui connaissait pourtant très bien le milieu offensif, que ce soit ses bons et surtout ses mauvais côtés. Car depuis quelques saisons, Hatem Ben Arfa s’est perdu dans sa carrière, et si son talent est incontestable, il ne l’a plus prouvé depuis très longtemps. Selon la Voix du Nord, la réaction des autres joueurs lillois a donc été féroce.

Ben Arfa a mis ses coéquipiers du LOSC en colère 

Le quotidien régional lillois affirme en effet que la sanction qui est rapidement tombée sur Hatem Ben Arfa a presque fait le bonheur de ses coéquipiers, de plus en plus agacés du comportement de diva du joueur formé à l’Olympique Lyonnais. « C'est curieux, la vie d'un groupe. Au bout d'une semaine qui a vu le départ brutal de l'un des siens, le vestiaire lillois est plus uni que jamais. On nous l'assure, en tout cas. Dès dimanche matin, le soulagement aurait été de mise alors que le résultat de la veille n'avait pas été satisfaisant. Le comportement d'Hatem Ben Arfa interpellait en effet depuis plusieurs semaines et notamment depuis l'élimination contre Chelsea. Régulièrement, sur des petits jeux, il avait montré des gestes d'humeur. Cela ne manquait pas d'agacer. Quand l'ex-international a craqué samedi, personne n'a pris le relais. Les cadres lui ont demandé de se taire et Ben Arfa a quitté seul le stade Pierre-Mauroy », témoigne le journaliste de la Voix du Nord. Triste fin pour Hatem Ben Arfa, une de plus.