L2 : Martel et Lens, ce n'est vraiment pas la classe dénonce Ménès

L2 : Martel et Lens, ce n'est vraiment pas la classe dénonce Ménès

Photo Icon Sport

Le FC Lorient et le RC Lens ont chacun déposé une réclamation contre la montée de l’ Amiens SC en Ligue 1. Selon les deux clubs qui s’estiment lésés, le club picard a dans on organigramme et dans ses actionnaires un agent en activité, et qui œuvre en tant que directeur sportif, ce que les règlements interdisent bien logiquement. Depuis que la plainte a été déposée, le fameux John Williams a été retiré des documents administratifs d’Amiens, mais la LFP va tout de même se pencher sur ce cas, et pourrait pénaliser le club promu.

A l’affût, Gervais Martel a assumé totalement sa plainte. « Je défends mon club. Si Lorient était repêché en L1, on me demanderait pourquoi je ne me suis pas associé à sa réclamation. Personne ne nous fait de cadeaux », a expliqué le président lensois, dont le club, malgré un énorme déficit et des actionnaires disparus des radars, a tout de même réussi à passer plusieurs fois entre les mailles du filets de la DNCG ces dernières années. Sans compter que, comme le souligne Pierre Ménès, c’est ce même club d’Amiens qui avait loué son stade au RC Lens quand Bollaert était en travaux. Pas très classe, même si Gervais Martel a fait remarquer qu’Amiens ne lui avait pas fait cadeau de son stade gratuitement pendant une saison. Il n’empêche, la ville d’Amiens avait dit oui à une requête que son voisin lillois avait par exemple refusé.