Avec Brest, « il n’y a pas de matchs facile »

Avec Brest, « il n’y a pas de matchs facile »

Photo Icon Sport

Le Stade Brestois, qui n’a pas encore gagné un seul match cette saison, est pourtant très loin de faire une « Grenoble » ou une « Arles-Avignon ». Le club breton accroche tout le monde y compris les gros. Après être passé tout près de la victoire face à Lyon, avoir bousculé le PSG avant de s’incliner sur un éclair de Pastore, Brest est allé chercher un point logique au Vélodrome en tenant tête à des Olympiens en panne d’inspiration et de presque tout ailleurs également. 


« On a fait un bon match. On en a déjà fait cette saison. C'est un bon point. On a fait des matches plus heureux, comme au PSG, sans prendre de point alors qu'il est important pour nous d'en prendre. Dans le contenu, j'ai vu une bonne équipe de Brest. On pouvait espérer mieux mais l'équipe se construit. On a pas toujours bien négocié les ballons d'attaque. On est les rois du match nul. Ce n'était pas parfait mais c'est encourageant pour la suite. Il y a de nouveaux joueurs et on doit trouver notre style.La hiérarchie en Ligue 1 s'est resserrée, il n'y a aucun match facile, même pour Lyon, Lille ou l'OM. C'est difficile de gagner en France, même à domicile. C'est sur pour tout le monde. Ca tarde pour l 'OM, l'équipe n'est pas à sa place er elle ne restera pas là. Ils ont un handicap pour la première place car la Ligue des Champions pompe beaucoup d'énergie physique et mentale », a souligné Alex Dupont pour qui prendre un point au Vélodrome, même face à un OM qui flirte avec la zone de relégation, est toujours une bonne chose.