L1 : Zinedine Zidane + un ogre de Chine, Bordeaux a failli craquer !

L1 : Zinedine Zidane + un ogre de Chine, Bordeaux a failli craquer !

Photo Icon Sport

On se souvient que Zinedine Zidane avait été cité comme proche des Girondins de Bordeaux, avant que finalement le légendaire champion du monde prenne les commandes du Real Madrid avec la réussite que l'on connaît. Mais ce lundi, Mediapart révèle que si Zizou a effectivement été proche de revenir dans le club qui l'a fait connaître à l'Europe du football, c'était dans le cadre d'un énorme projet mené par une superpuissance financière mondiale venue de Chine. En effet, dans les documents révélés par Football Leaks, on retrouve les traces de cette séquence intervenue fin 2015. 

Déjà propriétaire du Club Med, de la marque de luxe Lanvin et de nombreuses autres sociétés, Sojun est le plus grand conglomérat chinois et le rachat des Girondins de Bordeaux promettait un avenir radieux au club au scapulaire. Recalé par l'OL, dont Sojun avait voulu racheter des parts, les investisseurs chinois avaient donc associé Zinedine Zidane à cette idée de racheter et relancer Bordeaux. Mais en janvier 2016, Florentino Perez décidait de limoger Rafael Benitez compte tenu des mauvais résultats du Real Madrid, et finalement Zizou acceptait ce rôle d'entraîneur du Real Madrid, faisant capoter le projet de rachat des Girondins. « Nous comprenons que c'est un grand pas pour Zidane. Meilleurs voeux à lui. Oui. Nous avons manqué une occasion très attrayante (...) Comme Zidane a été exclu de la transaction, celle-ci ne figurera sans doute plus dans nos priorités », répondait alors, par courrier, le directeur général de Fosun à Rachid Bakhtaoui, homme d'affaires proche du Real Madrid qui venait de l'informer du choix de Zinedine Zidane.