L1 : Mara brille, enfin du soleil à Bordeaux

L1 : Mara brille, enfin du soleil à Bordeaux

Icon Sport

En pleine crise sportive et institutionnelle, les Girondins de Bordeaux ont relevé la tête ce dimanche après-midi face à Rennes (1-0).

En s’imposant contre les Bretons, l’équipe de Jean-Louis Gasset a fait un grand pas vers le maintien, tout du moins sportivement. A l’occasion de ce match programmé à 13 heures, l’entraîneur bordelais avait fait le choix d’aligner plusieurs jeunes joueurs formés au club à l’instar de Tom Lacoux, Mehdi Zerkane ou encore Sekou Mara. Quelques semaines après avoir signé son premier contrat professionnel avec les Girondins de Bordeaux, le fils de la présentatrice Audrey Crespo-Mara a inscrit son premier but en Ligue 1. Un joli rayon de soleil dans la grisaille aquitaine du moment, comme le souligne Régis Dupont pour le journal L’Equipe.

« Une première titularisation attaquée en boulet de canon par le jeune bordelais. C'est lui qui a provoqué l'expulsion sévère de Nzonzi (8e) et encore lui qui a marqué le but de la délivrance sur le temps de jeu qui a suivi (11e). C'est lui, enfin, qui a obligé Gomis à une jolie parade (19e). Moins en vue en seconde période jusqu'à sa sortie à la 59e » écrit le quotidien national, qui accorde la note de 7/10 à Sekou Mara, en faisant le meilleur joueur de ce match entre le Stade Rennais et les Girondins. Un autre bordelais a reçu les éloges du journal, c’est Yacine Adli, auteur d’un match solide dans l’entrejeu. « Le milieu girondin a connu un temps faible en début de seconde période, quand il a égaré quelques ballons et a semblé perturbé par le rythme décousu de la partie. Mais sur la durée, sa façon de dicter le tempo du match a été une bénédiction pour une formation qui manque de maîtrise ». Mara et Adli, deux joueurs qui ont grandement contribué au succès de Bordeaux, qui compte 39 points après cette 35e journée.