FCGB : GACP ne sait pas vendre, Bordeaux se fait voler 7 ME

FCGB : GACP ne sait pas vendre, Bordeaux se fait voler 7 ME

Photo Icon Sport

En raison des tensions en interne, l’actionnaire majoritaire de Bordeaux King Street s’apprête à éjecter le copropriétaire General American Capital Partners. En cause, des soucis financiers aggravés par un transfert impayé.

Ça devrait bouger chez les Girondins dans les jours à venir. En conflit depuis plusieurs semaines, les deux fonds d’investissement américains à la tête de Bordeaux vont se séparer. L’actionnaire majoritaire King Street, qui détient 86 % des parts du club, va en effet racheter les 14 % de GACP, accusé de mauvaise gestion financière. Le groupe représenté par Joe DaGrosa s’est pourtant focalisé sur des joueurs libres cet été, mais en leur offrant de confortables revenus. Résultat, la masse salariale a explosé, provoquant une augmentation des pertes financières. Mais ce n’est pas tout.

Selon les informations du journaliste de France 3 Aquitaine Nicolas Morin, King Street reproche également à GACP le transfert impayé du milieu de terrain Lukas Lerager au Genoa l’hiver dernier. Les deux clubs s’étaient entendus sur un montant de 7 M€. Mais quelques mois plus tard, le premier versement de 2 M€ n’a pas été reçu, ce qui implique que les 5 M€ restants risquent de ne pas arriver avant un moment… De quoi accentuer la colère de King Street qui ne comprend pas pourquoi son collaborateur n’a pas exigé de garanties bancaires au moment des négociations avec les Italiens. A croire que les Américains étaient trop pressés de vendre l’international danois pour effectuer les vérifications nécessaires.