FCGB : Bordeaux court après cet attaquant depuis des années

FCGB : Bordeaux court après cet attaquant depuis des années

Dernier de Ligue 1 avant la 6e journée ce week-end, Bordeaux subit notamment l’absence d’un véritable avant-centre capable de fixer une défense. Ce n’est pas faute d’avoir cherché la perle rare sur le marché des transferts. Mais le dossier reste ouvert depuis des années.

Adversaires ce samedi soir à Geoffroy Guichard, l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux possèdent un point commun sur les dernières années. Au-delà de leurs difficultés à se maintenir dans l’élite, les deux pensionnaires de Ligue 1 souffrent de l’absence d’un attaquant fiable en pointe. Si les Verts ont misé sur la venue en prêt de l’Uruguayen Ignacio Ramirez, les Marine et Blanc, eux, n’ont fait venir personne. La faute aux échecs subis sur les pistes menant à Mohamed Bayo, Beto et Mostafa Mohamed, victime d’un désaccord entre le Zamalek et Galatasaray.

C’est pourquoi le directeur technique Admar Lopes s’est tourné vers l’indésirable du Stade Rennais Mbaye Niang. Mais alors que le Sénégalais était attendu au Haillan en début de semaine, les négociations n’ont toujours pas abouti à un accord. Pas sûr que l’ancien Milanais devienne cette tour de contrôle qui manque tant aux Girondins depuis des années. Le Suédois Isaac Kiese Thelin et le Danois Andreas Cornelius avaient bien le profil, mais leurs performances n’ont jamais donné satisfaction.

Des attaquants en panne

De quoi désespérer l’ancienne direction composée du président Stéphane Martin et du recruteur Yannick Stopyra. « Si ça continue comme ça, on va finir avec Paul Baysse en attaque », plaisantaient les deux hommes, dans des propos relayés par le journal L’Equipe. Espérons que Bordeaux n’en arrivera pas à aligner son défenseur central en pointe. En attendant, sur les cinq buts inscrits par les Girondins cette saison, seul le jeune Sekou Mara a débloqué son compteur parmi les attaquants. D’où l’urgence d’attirer un joker avant la mi-saison.