CdL : Pourquoi la finale rapportera plus à l’OL qu’à Bordeaux

CdL : Pourquoi la finale rapportera plus à l’OL qu’à Bordeaux

Photo Icon Sport

Cette saison, la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco aura lieu au Matmut Atlantique ce samedi (21h05).

Malgré leur élimination dès les huitièmes de finale à Toulouse (2-0), les Girondins de Bordeaux vont donc en profiter financièrement. En effet, le club aquitain, locataire de l’enceinte, recevra une partie des recettes pour l’organisation de cette rencontre.

« Il y a des choses que l'organisateur peut sous-traiter, ça va nous amener un peu de revenus en tant que prestataires », a confié le président bordelais Stéphane Martin. Bordeaux sera effectivement récompensé pour sa participation « à la billetterie, à la commercialisation des loges VIP mais aussi à la mise en place d'une fan-zone via leur département Girondins Sport Events », précise L’Equipe, à qui la LFP n’a pas révélé le montant que percevra le FCGB.

La différence entre Bordeaux et Lyon

En tout cas, on sait que les Marine et Blanc devront se contenter d’une somme inférieure par rapport à l’Olympique Lyonnais la saison dernière. Grâce à la finale de l’édition 2017 au Groupama Stadium, le club rhodanien avait touché entre 400 000 et 500 000 euros de billetterie. La raison est simple, l’OL est propriétaire de son stade et a logiquement reçu une compensation pour la location de son bien.